Nourrissons: trop peu de médicaments adaptés

le
0
En dépit des incitations de l'Union européenne, les laboratoires rechignent à commercialiser des molécules adaptées aux enfants.

Des comprimés pour adultes à couper en petits morceaux, des prescriptions sans validation scientifique, des sirops au goût amer... Pendant très longtemps, les enfants ont été les grands oubliés du médicament. «Ce problème majeur de santé publique est loin d'être réglé, mais des progrès ont été enregistrés», souligne le Pr Françoise Brion, membre de l'Académie nationale de pharmacie.

En 2007, l'Europe s'est donné les moyens d'inciter - voire de contraindre - les laboratoires pharmaceutiques à développer des médicaments spécialement conçus pour les plus jeunes. Toute nouvelle molécule qui présente un intérêt thérapeutique pour l'enfant doit désormais faire l'objet d'un essai clinique en pédiatrie. Celui-ci donnera lieu, si l'efficacité et la sécurité du médicament sont avérées, à la mise au point d'une forme spécifiquement destinée au prématuré, au nourrisson, à l'enfant ou à l'adolescent.

Des questions éthiques

Cinq ans après, 52 nouve

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant