Nounous : les parents très mauvais DRH

le
1
Ils ont souvent beaucoup de mal à gérer cette relation professionnelle pas comme les autres.

«Cette année, entre septembre et janvier, j'ai eu six nounous, soupire Caroline, maman de deux garçons de 4 et 6 ans toujours entre deux recrutements de baby-sitter. Il y a eu celle qui a disparu du jour au lendemain avec mes clés, celle qui demandait s'il fallait surveiller les enfants pendant le bain ou s'il fallait éplucher les carottes avant de faire la purée, celle qui s'est présentée sous une fausse identité avec des photocopies de papiers qui n'étaient pas les siens, celle qui ne voulait pas revenir de son congé maternité mais qui ne voulait pas démissionner non plus...»

Cette spécialiste ès déboires de garde d'enfant n'est pas la seule à redouter le mercato des nounous. À l'heure où les réponses sur la disponibilité des places en crèche viennent de tomber, c'est le début du casse-tête pour des milliers de pères et de mères en mal de mode de garde. Une véritable «galère» si l'on en croit la myriade de parents qui recherchent désespérément le

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le mardi 3 juil 2012 à 09:02

    ...Pas de panique...tout va s'arranger, avec "Moi Président"...Pour la plupart vous avez voté pour LUI... écrivez-lui...manifestez-vous...