Notre palmarès 2016 des lycées est arrivé !

le
0
Des lycéens se retrouvent devant les portes d'entrée du lycée Janson-de-Sailly à Paris.
Des lycéens se retrouvent devant les portes d'entrée du lycée Janson-de-Sailly à Paris.

Pour les quelque 4 000 lycées d'enseignement général et technologique (LEGT) et professionnels (LP) de France, c'est le grand jour. Celui de la publication par le ministère de l'Éducation nationale des indicateurs de valeur ajoutée des lycées (Ival), des statistiques reposant sur les résultats du bac 2015. L'objectif de ces indicateurs est double : pour les recteurs, chefs d'établissement et équipes pédagogiques, c'est un « outil de pilotage », un élément parmi d'autres pour évaluer les lycées, qu'ils soient publics ou privés sous contrat. Pour les parents et les élèves, c'est un moyen d'apprécier les qualités et les faiblesses d'un lycée.

Le ministère de l'Éducation nationale ne construit pas de classement à partir de ces statistiques, mais rend publiques plusieurs dizaines de données pour chaque lycée. Trois indicateurs sont proposés par la Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (Depp) du ministère pour mesurer la valeur propre d'un établissement : le taux de réussite au baccalauréat, le taux d'accès au baccalauréat (la proportion d'élèves de seconde ou de première qui obtiennent le baccalauréat en restant dans l'établissement) et la proportion de bacheliers parmi les élèves qui quittent l'établissement.

« Valeurs ajoutées »

Le ministère propose également des « valeurs ajoutées », qui tentent d'établir statistiquement ce...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant