« Notre identité républicaine repose sur la laïcité »

le
2
Cathédrale Notre Dame Cathedral, le 14 janvier.
Cathédrale Notre Dame Cathedral, le 14 janvier.

Pour Jean-Louis Bianco, président de l’Observatoire de la laïcité, le fondement de notre Etat repose sur sa neutralité en matière religieuse, bien plus que sur un substrat culturel stable. Ceux qui veulent faire croire le contraire divisent le peuple.

Dans le contexte des attentats qui ont frappé la France, fait à la fois d’émotion et d’inquiétude, il est plus nécessaire que jamais de garder la tête froide et de ne pas céder aux surenchères.

Certains n’ont pourtant de cesse de convoquer les instincts et d’alimenter les haines. Comme [la présidente du Front national] Marine Le Pen qui cherche à se démarquer du racisme de son père tout en stigmatisant les mêmes populations, ils légitiment systématiquement leur discours par l’emploi d’un seul mot : « laïcité ». Or, la laïcité ne peut en aucun cas servir de prétexte à la division du peuple. C’est au contraire un merveilleux outil pour vivre et faire ensemble.

L’histoire de France démontre combien notre laïcité a permis l’apaisement, dans un pays qui a souffert, pendant des siècles, des guerres de religion et des persécutions à l’encontre des minorités. Ceux qui n’adoptaient pas la religion du roi, le catholicisme, dans cet Etat français qui n’était pas laïque, étaient persécutés en raison de leur foi. Nulle liberté de conscience : ces minorités, et en particulier les protestants et les juifs, se voyaient interdire les fonctions publiques, ne pouvaient enterrer leurs morts dans les cimetières communs, ni, tout simplement, pratiquer leur culte.

L’identité républicaine, si souvent invoquée dans le débat public, n’est pas née de la conception d’une « France, fille aînée de l’Eglise », mais de celle de la France des Lumières, puis de la Déclaration des droits de l’homme et du ...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sarestal il y a 6 mois

    Elle est devenue jolie... notre identité en 20 ans !!!

  • M8252219 il y a 6 mois

    Il a manquer à l'époque des lumières " d'éclairage" tous les jours nous pouvons constater qu ' il ne devrait y avoir de droits que si l'on à des devoirs. Pas de droits sans devoirs.