Notre-Dame-des-Landes : «Mieux vaut arrêter les frais», conseille Royal

le , mis à jour à 12:46
1
Notre-Dame-des-Landes : «Mieux vaut arrêter les frais», conseille Royal
Notre-Dame-des-Landes : «Mieux vaut arrêter les frais», conseille Royal

« Devant le blocage sur le terrain, il vaut mieux arrêter les frais ». Sur l'aéroport Notre-Dame des Landes, quelle ligne gagnera au gouvernement ? Celle de Ségolène Royal, ministre de l'Environnement, qui semble en phase avec le président de la République ? Ou celle de Manuel Valls, pour qui l'évacuation des occupants du site et opposants «se fera» dès «cet automne» ?

 

« Je comprends l'exaspération devant l'occupation illégale du terrain » mais il est nécessaire, juge Ségolène Royal, « d'aider chaque partie à sortir des postures ». D'autant « qu'il s'agit ici d'un ouvrage qui coûtera entre 800 millions et 1 milliard d'euros » et que « aujourd'hui, un tel projet, qui remonte à des années, mal engagé, ne serait pas autorisé », affirme Royal. La ministre se dit « prête à donner du temps pour des réunions de travail afin de sortir par le haut de cette situation ». Elle « appelle toutes les parties à faire un effort de bon sens. Une solution pacifique est possible », martèle-t-elle, rappelant que l'évacuation des zadistes qui occupaient le site de Sivens pour s'opposer à la construction d'un barrage controversé, avait causé la mort d'un homme, Rémi Fraisse, le 25 octobre 2014. « Imaginons seulement un instant qu'il y ait mort d'homme, parmi les forces de l'ordre ou du côté des manifestants, ce serait gravissime ! », conclut-elle.

 

2500 membres des forces de l'ordre nécessaires pour l'évacuation

 

Le Journal du Dimanche révèle que l'évacuation de la ZAD nécessiterait la mobilisation de 25 unités de forces mobiles (UFM), en tout 2 500 hommes, soit l'intégralité des forces qui ne sont ni en repos, ni en formation, ni mobilisées sur les missions permanentes de sécurité. « A l'heure actuelle, un tel déploiement est strictement impossible, puisque toutes nos forces disponibles sont mobilisées à Calais pour l'évacuation de la jungle », a expliqué le ministère de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 il y a 10 mois

    La démocratie et le vote majoritaire aux poubelles , la minorité anarchiste au pouvoir elle est belle la république de Ségo . L’Angleterre quitte la zone euros après un vote positive pour la sortie . Mimie Ségo voudrait arrêter NDDL après un vote confirmant le souhait qu'il se face. les anglais sont des démocrates , Ségo graine de dictateur.