Notre-Dame-des-Landes : les opposants ne désarment pas

le
0
REPORTAGE - Délogés vendredi et samedi par les forces de l'ordre, les opposants au projet d'aéroport ont repris dimanche leurs travaux d'occupation. » Le gouvernement se défend de reculer sur le futur aéroport

Envoyée spéciale à Notre-Dame-des-Landes

La Zone d'aménagement différée (ZAD), où se durcit l'opposition au projet d'aéroport sur les 2000 hectares de la commune de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), risque de porter son nom encore longtemps. Sitôt après qu'une autre intervention policière musclée eut délogé vendredi et samedi le bastion de résistants qui avaient réinvesti les lieux, les opposants recommençaient dès dimanche les travaux d'occupation de la zone. Un jeu de construction et déconstruction qui a mobilisé des centaines de personnes, notamment sur le site de la Châtaigneraie où s'organise un véritable PC de guerre. Le «kyste» que Manuel Valls disait fermement ne pas vouloir laisser s'installer ce week-end prend des ai...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant