Notre-Dame-des-Landes : les modalités du référendum fixées dans un mois

le , mis à jour à 16:58
1
Notre-Dame-des-Landes : les modalités du référendum fixées dans un mois
Notre-Dame-des-Landes : les modalités du référendum fixées dans un mois

On devrait y voir plus clair dans un mois. Voilà ce qu'a promis ce mardi Manuel Valls au sujet du référendum local sur le projet controversé d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). Alors que les interrogations se multiplient sur les contours de la consultation souhaitée par le président de la République, le Premier ministre a affirmé devant les députés que ceux ci seraient établis d'ici «un mois au plus».

«En nous donnant encore quelques semaines, un mois au plus», avec la ministre de l'Environnement Ségolène Royal, «les consultations nécessaires auront lieu à la fois sur la question qui sera posée, sur le périmètre de la consultation, et sur les modalités», a déclaré le chef de gouvernement lors de la séance des questions à l'Assemblée nationale. «Personne ici n'ignore, cela a été rappelé depuis jeudi dernier, toute une série de problématiques juridiques», a-t-il ajouté, en promettant que le référendum aurait bien lieu et qu'elle aurait «force de loi d'une certaine manière, au-delà de l'avis des élus».

Un référendum pour donner de la force au projet

«Consulter les citoyens sur ce sujet-là, avant l'été, s'impose et donnera la force nécessaire au projet», a poursuivi Manuel Valls en réponse au député Les Républicains de Mayenne Guillaume Chevrollier, favorable au chantier. Revenant sur les difficultés du projet liées à l'évacuation de la 

Zad (zone d'aménagement différé, rebaptisée "zone à défendre" par les opposants), actuellement occupée par des adversaires du projet, il a insisté :

«C'est pour cela qu'avec le président de la République, nous avons considéré qu'il fallait donner une légitimité supplémentaire à ce projet.»

La tenue d'un référendum local se heurte à plusieurs obstacles juridiques qui ne sont toutefois pas rédhibitoires, selon des juristes. Le périmètre du vote sera défini localement, mais Matignon a suggéré le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • kurki il y a 10 mois

    Et si la réponse au référendum est négative, le gvt passera outre !