Notre-Dame-des-Landes : les écolos pris au piège de l'accord avec le PS

le
0
Opposants résolus au projet d'aéroport, les Verts n'en sont pas moins déterminés à conserver leurs ministères.

Pour un peu, ils joueraient les pleureuses. C'est peu dire que l'opération d'évacuation des squatteurs qui contestent la construction d'un aéroport à Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes, a ulcéré les écologistes. Au point de poser à nouveau la question de leur présence dans le gouvernement de Jean-Marc Ayrault? Eh bien non. Opposants résolus au projet d'aéroport, les Verts n'en sont pas moins déterminés à conserver leurs ministères: le Logement pour Cécile Duflot, le Développement pour Pascal Canfin.

Le secrétaire national du mouvement écologiste, Pascal Canfin, l'a assuré vendredi: «Cette question ne peut être posée qu'à la fin d'un processus qui aurait démontré qu'il n'y a pas de dialogue.» Puis il s'est justifié: «On n'a pas envie d'ajouter une crise politique à la crise économique.»

Pourtant, dans les rangs d'Europe Écologie-Les Vert...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant