Notre-Dame-des-Landes: friture à la commission

le
0
Le président de la commission sur l'aéroport mis en place par Jean-Marc Ayrault a émis des réserves sur le projet.

Alors qu'il lui reste encore une semaine d'auditions, notamment de grands élus à l'instar de Jacques Auxiette, président de la région des Pays de la Loire, le président de la commission du dialogue sur l'aéroport Notre-Dame-des-Landes, créée par le premier ministre en novembre 2012, a lâché un pavé dans la mare ce week-end. «Je ne suis ni pour ni contre. Je ne remets pas en cause le projet, mais j'exprime des doutes sur certains arguments présentés qui, sans entacher la valeur du projet, ne sont pas valides», a assuré Claude Chéreau dans Le Monde puis dans Ouest-France. Selon lui, la saturation de l'aéroport actuel «est relative», «ce qui ne veut pas dire qu'il ne faut pas se préoccuper de ce que sera la situation dans dix ans».

Claude Chéreau pointe également du doigt les réelles retombées économiques du futur équipement, mises en avant par...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant