Notre-Dame-des-Landes en pleine turbulence

le
0
INFOGRAPHIE - Lancé il y a plus de quarante ans, le projet, porté par Jean-Marc Ayrault, n'en finit plus de susciter des remous.

Le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes a plus de quarante ans. L'opposition est en place depuis la première heure mais elle se structure quand le spectre du tarmac s'incarne, en 2008, dans la déclaration d'utilité publique (DUP). Un décret obtenu après l'examen par le Conseil d'État du rapport de la commission d'enquête publique menée en 2006. La pertinence d'un «super aéroport» du Grand Ouest est ainsi reconnue pour développer l'économie locale et désengorger l'aéroport existant (Nantes-Atlantique), en surcapacité par rapport aux perspectives de croissance du trafic. Dès ses premiers mandats dans la région, le maire de Nantes, Jean-Marc Ayrault, porte «l'Ayraultport» avec ferveur.

Deux pistes de 3600 mètres, des installations pour 9 millions de passagers et une route de deux fois deux voies de 12 km ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant