Notre-Dame-des-Landes: écolos contre PS

le
0
Les socialistes s'agacent de ce partenaire qui court aussi les manifs.

Pas facile d'être Vert: comment participer à un gouvernement, se réclamer d'une majorité, négocier des sièges au moment des élections et mener le combat sur le terrain? La bataille contre l'aéroport Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes, en est un exemple. ­Samedi, une nouvelle manifestation a mobilisé plusieurs milliers de personnes, et les constructions de cabanes ont repris dimanche pour occuper les lieux, malgré la menace d'une nouvelle intervention des forces de l'ordre.

Au sommet de l'État, on cache à peine son exaspération. «Les Verts défilent contre un projet contre lequel ils sont en opposition depuis le début. On ne peut pas dire qu'ils manquent de cohérence!» ironise-t-on avant de s'interroger sur une «minorité agissante». Les écolos sont têtus, mais ils n'aboutiront à rien, fait-on comprendre. La question de la cohérence des positions Vertes est cependant posée. La ministr...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant