Notre-Dame-des-Landes: des centaines d'opposants déterminés dans le bocage

le
0
Sur le futur site de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, la mobilisation des opposants au projet ne faiblit pas.

La commission de dialogue souhaitée par Jean-Marc Ayrault pour apaiser l'ambiance à Notre-Dame-des-Landes, où doit être transféré l'aéroport de Nantes, a-t-elle joué son rôle? Pas vraiment. Elle semble même avoir produit l'effet inverse en renforçant les moyens déployés par les opposants. De fait, sur le site de la future plateforme aéroportuaire, les tracteurs ne sont pas loin et plusieurs centaines de personnes continuent de se relayer. Certaines vivent dans les cabanes de la Châtaigne, un collectif de paysans occupe l'exploitation agricole de Bellevue tandis que divers opposants sont disséminés dans des fermes abandonnées du bocage. Le tout cohabite avec les forces de l'ordre, présentes en permanence sur les lieux stratégiques de la zone.

«Depuis la mise en place de la commission de dialogue en novembre, la mobilisation a recommencé à se ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant