Notre-Dame-des-Landes : 58% des habitants de Loire-Atlantique favorables au projet

le , mis à jour à 15:20
1
Notre-Dame-des-Landes : 58% des habitants de Loire-Atlantique favorables au projet
Notre-Dame-des-Landes : 58% des habitants de Loire-Atlantique favorables au projet

Les résultats d'une enquête d'opinion devrait donner au gouvernement un peu de baume au coeur. Selon un sondage Ifop pour iTélé et Europe 1*, le premier réalisé depuis l'annonce d'un référendum local par François Hollande,  58% des habitants de Loire-Atlantique sont favorables au projet.

Dans le détail, 30% des personnes interrogées se disent «tout à fait favorables» et 28% «plutôt favorables», tandis que 20% sont «plutôt opposées» et 22% «tout à fait opposées». L'avis des habitants sondés dépend beaucoup de leur sensibilité politique. Le projet de Notre-Dame-des-Landes reçoit surtout l'approbation des sympathisants PS (68%) et du centre-droit (69%). En revanche, seulement 15% des sympathisants Europe Ecologie-Les Verts sont favorables au projet d'aéroport.

Chez les partisans de Notre-Dame-des-Landes, le facteur économique est le plus déterminant. 56% d'entre eux jugent que «le nouvel aéroport va améliorer l'économie en Loire-Atlantique et permettra de créer des emplois». 22% estiment qu'il «permettra de réduire les nuisances actuellement subies par les habitants de Nantes survolés par les avions» Pour 59% des opposants, cet aéroport serait surtout «inutile». Un opposant sur cinq (19%) invoque le fait qu'il «aura des conséquences néfastes sur l'environnement».

Retailleau critique l'utilité du référendum

Evidemment, politiques et associations en faveur de l'aéroport voient ces chiffres d'un bon oeil, alors que le périmètre du futur référendum est encore flou. «C'est un indicateur très important de l'opinion, qui ne se laisse ni impressionner par les opposants et les zadistes ni émouvoir par les occupants illégaux», a réagi dans un communiqué Alain Mustière, le président de l'association des Ailes pour l'Ouest. «La campagne en vue du référendum va permettre de rééquilibrer l'information médiatique sur le fond du dossier et les vrais enjeux de ce transfert d'aéroport.»

Président ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 il y a 9 mois

    C'est normal la zone du lac de grand lieu espace écologique de première importance à plus d’intérêt à être enfin protégé que NDL zone agricole de piètre qualité. Les habitants de Saint Sébastien, Rezé, Pont Saint martin, Saint Aignan de grand lieu, Bouguenais et de Nantes dormirons mieux .