«Notre croissance et nos résultats seront portés par l'arrivée en production de plusieurs projets»

le
2
P. Marais
P. Marais

(lerevenu.com) - Pouvez-vous revenir sur les résultats 2013 publiés le 4 mars dernier ?

Thierry Le Hénaff : Après une année 2012 particulièrement performante, Arkema a affiché de solides résultats l'an dernier malgré une conjoncture plus difficile. À taux de change et périmètre constants, le chiffre d'affaires a atteint 6,1 milliards d'euros, en très légère baisse et l'excédent brut d'exploitation (EBE) s'est replié d'environ 7%, à 902 millions d'euros, en ligne avec ce que nous avions annoncé en janvier. La marge brute d'exploitation résiste bien à 14,8%, contre 15,6% en 2012. Le bénéfice net est, quant à lui, affecté par 205 millions d'euros d'éléments exceptionnels liés principalement à la fermeture de Chauny et à Kem One. Il ressort ainsi à 168 millions. Notre endettement est bien maîtrisé. À 923 millions d'euros, il représente environ une fois l'EBE. Au titre de 2013, nous proposons un dividende en hausse de 2,8%, à 1,85 euro par action.

Vous aviez annoncé un rebond du pôle «matériaux de hautes performances» au quatrième trimestre. A-t-il bien eu lieu ?

Thierry Le Hénaff : Oui, l'EBE de ce pôle a bondi de 58% sur cette période, établissant même un nouveau record pour un quatrième trimestre, à la fois en termes de marge et en valeur absolue. Depuis fin 2012, ce pôle était pénalisé par les difficultés des produits liés aux activités pétrole & gaz et au photovoltaïque. La reprise graduelle des activités

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4145072 le samedi 29 mar 2014 à 19:14

    Non, P. Marais, c'est le photographe ! C'est la légende qui est mauvaise.

  • M4145072 le samedi 29 mar 2014 à 19:08

    Au Revenu, ils photographient leurs journalistes plutôt que celui qu'ils interviewent ! De mieux en mieux.