Note de Mediapart : les autorités libyennes divisées

le
0
Le président du Conseil de transition estime que la lettre tendant à prouver un financement de la campagne de Sarkozy en 2007 par Kadhafi est «fausse et fabriquée». Mais l'ex-premier ministre du colonel confirme l'existence du document.

Mercredi soir, le président du Conseil national de transition a mis en doute l'authenticité du document de Mediapart tendant à prouver un financement de la campagne de 2007 de Nicolas Sarkozy par le colonel Kadhafi. Pour lui, la lettre semble «fausse et fabriquée».

«Nous n'avons retrouvé aucune référence à cette lettre dans les archives libyennes», a déclaré mercredi soir à la presse Moustapha Abdeljalil. Deux indices sèment le doute sur l'authenticité du document, selon le régime libyen. Le «style d'écriture» employé serait différent de celui utilisé sous le régime de Kadhafi, et aucune note de cette époque ne débutait par «Salam Aleikoum» (paix sur vous), comme c'est le cas dans le document de Mediapart.

«Nous avons participé à la réussite de M. Sarkozy»

Le site d'information affirme avoir obtenu ce document par un «ancien haut dignitaire du régime» libyen. La signature de l'ex-chef des services de renseignements extérieurs de la Libye, Moussa Kouss

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant