Notapierre gère prudemment les intérêts de ses associés

le
0

Notapierre fait le ménage dans son portefeuille. Malgré plusieurs  investissements significatifs , la SCPI entend conserver une gestion prudente. C’est pourquoi son taux de distribution  devrait être ajusté à 4,75% en 2016 . 

 

Notapierre (Unofi) tarde à redresser son taux d’occupation financier. Au deuxième trimestre, l’indicateur de son activité locative piétine à 86,52% contre 86,39% en moyenne sur 2015. En réintégrant les « maigres » franchises de loyer, le niveau du TOF grimpe modestement : 87,31% ( vs 87,58%). Pourtant  la SCPI chemine vers la voie d’un rajeunissement en continuant de faire le ménage dans son portefeuille.  Quelques  actifs  vacants à 87% (2443 m2, 2,35 m€) ont été cédés tandis que trois autres faisaient leur entrée.  Outre des bureaux « achevés »  à Paris (2880 m2, 42,9 m€), les acquisitions ont porté sur des opérations en VEFA à Limonest (11 156 m2, 52,3 m€) et à Clichy (8000 m2, 66,7m€). Leurs livraisons sont prévues dans le courant de 2017. Enfin, elle a signé un contrat de promotion immobilière pour une extension de 6000 m2 d’un entrepôt existant (20000 m2) à Compans. Un nouveau bail à effet de la livraison (9 ans fermes) a même été d’ores et déjà signé avec le locataire en place

En attendant de récolter le fruit de ses investissements, Unofi souhaite conserver une gestion saine et prudente. En clair, la société de gestion a décidé d’abaisser son taux de distribution  à 4,75 % sur la base d’un prix de part de 360 € en 2016 (vs 5% en 2015) afin de tenir compte de « l’évolution du marché ». En conséquence, un acompte de 4,275 € en juillet a été versé aux associés au titre du deuxième trimestre.

Retrouvez cet article sur Primaliance.com
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant