Nos régions ont du talent : Pays de Loire

le
0
Nos régions ont du talent : Pays de Loire
Nos régions ont du talent : Pays de Loire

On continue la revue d'effectif de ce que les régions françaises ont de mieux à offrir question football. Histoire de mieux se familiariser avec le nouveau découpage administratif et de ce que cela implique pour le ballon rond. Nouvelle étape en Pays de Loire, où le jeu à la nantaise a fait son temps, malheureusement.


" Le Nantes de Suaudeau, c'est un temps révolu, faire jouer autant de jeunes à ce niveau, c'est plus difficile. Cette génération, ce n'était pas prévu à la base, mais les problèmes économiques du club les ont poussés en avant, et le résultat a été fantastique. C'est un peu un âge d'or pour nous. " Franck Maufrey est réaliste. Directeur du pôle espoirs de Saint Sébastien, il a conscience que la grande époque du jeu à la nantaise est une référence en Pays de Loire, mais plus une réalité. Formateur à la Roche-sur-Yon, Félix Bureau se l'explique par une évolution du football, mais aussi par un problème de transmission générationnel : "j'ai découvert le foot avec ce FC Nantes, et les autres éducateurs sont forcément nostalgiques. Mais les gamins, si je leur demande "Vous connaissez Coco Suaudeau ?" , je n'aurais qu'un ou deux U13 pour me dire oui, des vrais supporters de Nantes. " Ancien joueur de l'AS Monaco aujourd'hui en charge des U17 du SCO d'Angers, Laurent Viaud a sa théorie : " À part le PSG, le Barça, Ronaldo, la culture des gamins est assez limitée sur le plan footballistique. On pourrait leur parler du jeu à la nantaise, mais je ne suis pas certain qu'on les toucherait, c'est une génération différente. " Une différence qui réside dans les évolutions sociales essentiellement car la vieille garde "n'avait pas de portables, pas d'internet, pas 58 matchs par jour à la télé... On était à 100% mais aujourd'hui les gamins sont pris dans la société de consommation et ont peu de référence sur le passé de leur sport, même s'ils devraient... "

" Nantes ne me fait pas rêver " : Félix Bureau, formateur à la Roche-sur-Yon


En Pays de Loire, le FC Nantes n'est donc plus la locomotive qu'il a été, ou plus autant qu'à la belle époque des Ouédec, Loko et Pedros. Une évolution qui découle également de torts de la direction du FCN selon Félix Bureau,…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant