Nos prévisions pour la Coupe du monde

le
0
Nos prévisions pour la Coupe du monde
Nos prévisions pour la Coupe du monde

Après quatre ans d'attente, le trophée Webb-Ellis est de nouveau en jeu jusqu'au 31 octobre prochain en Angleterre. L'occasion pour la rédaction de livrer quelques prévisions.

La Nouvelle-Zélande va conserver son titre

SANS AUCUN DOUTE – Déjà double championne du monde à domicile (1987, 2011), la Nouvelle-Zélande n’a encore jamais imposé sa suprématie loin de ses terres. Avant chaque édition, les Blacks apparaissent comme les grands favoris, cela parait encore plus vrai aujourd’hui. Sacrés à l’arraché il y a quatre ans face à leur bête noire tricolore à l’issue d’une finale à suspense, Richie McCaw et ses coéquipiers ont depuis remporté les trois Four Nations qui comptaient vraiment (2012, 2013, 2014, l’édition 2015 étant amputée de la moitié de ses matchs, Mondial oblige) et ont fait (très) forte impression à quasiment chacune de leur sortie, que ce soit face à leurs homologues du Sud ou contre les nations du Nord en tournée. Leur supériorité aura bien du mal à être mise à mal, même avec un McCaw et un Carter « en-dedans », même sans Cruden, forfait.

Estimation de la prévision : 90%


Le XV de France ne verra pas les demi-finales

C’EST FORT PROBABLE – Finaliste surprise de la dernière édition et trois fois vice-championne du monde (1987, 1999, 2011), l’équipe de France part de très, très loin. Incapables de briller dans le Tournoi des VI Nations et d’établir un plan de jeu cohérent et/ou convaincant depuis le début de l’ère Saint-André en 2012, les Bleus ne dominent pas l’Europe. Alors le monde… ! Avec le risque de défier les Blacks dès les quarts de finale en cas de défaite face à l’Irlande en poule (à moins que ce soit les Pumas, qui font cauchemarder les Bleus depuis le Mondial 2007), le parcours de Dusautoir et ses hommes est semé d’embûches. Reste le fameux « impossible n’est pas français » qui colle si bien aux maillots bleus (ou rouges…) depuis la première Coupe du monde. On sait qu’il faut y croire mais, avouons-le, cette fois on a quand même beaucoup de mal à y croire. Allez, laissons tout de même 20% d’incertitude…

Estimation de la prévision : 80%


L’Angleterre va décrocher sa deuxième Coupe du monde

NON, TROP DIFFICILE – Alors qu’ils rêvent de rejoindre la Nouvelle-Zélande, l’Australie et l’Afrique du Sud comme doubles vainqueurs de la Coupe du monde, les Anglais vont échouer. OK, en tant que Français, on ne se voyait pas prédire un triomphe anglais. Il n’empêche qu’à l’image du XV de France, les hommes de Lancaster semblent partir de trop loin et restent eux aussi sur quatre années décevantes dans le Tournoi. Bien sûr, ils ont plus de certitudes que les Bleus et bien sûr qu’ils paraissent mieux armés pour tourmenter les nations du Sud. Mais, même avec le soutien de leur public, ils ne pourront franchir tous les obstacles. D’autant que leur poule du premier tour fait peur avec l’Australie et le pays de Galles. Et puis, y’a-t-il un Jonny Wilkinson dans les rangs anglais ? Non ! Y’a-t-il un Martin Johnson ? Re-non !

Estimation de la prévision : 60%


L’Irlande sera l’équipe surprise

FIFTY-FIFTY – Certains évoquent l’Ecosse. D’autres les Fidji ou les Samoa. Mais la véritable surprise de ce Mondial 2015 sera l’Irlande. Figurez-vous que les Irlandais n’ont jamais atteint les demi-finales. Et bien c’est pour cette année ! Après un premier tour où seule la France lui posera quelques problèmes, les joueurs du Trèfle sortiront premiers de la poule D avant d’écarter l’Argentine en quarts. Ensuite, ça pourrait se compliquer mais les hommes de Joe Schmidt ont - eux - des certitudes depuis quelques années et vont enfin le prouver. Ou pas…

Estimation de la prévision : 50%

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant