Nos intestins ont une signature bactérienne

le
0
Une étude européenne révèle que notre flore intestinale se répartit en trois catégories à l'instar des groupes sanguins.

Êtes-vous Bacteroides, Prevotella ou Ruminococcus? À l'instar de son groupe sanguin (A, B, O ou AB), chaque individu pourrait bientôt se voir attribuer un «groupe intestinal» ou entéro­type. Un consortium de chercheurs européens a révélé mercredi dans l'édition en ligne de la revue Nature que les cent mille milliards de bactéries qui colonisent nos intestins se divisent en trois grandes catégories à qui ils ont donné le nom de la famille de microbes la plus représentée au sein de chacune d'elles.

Cette découverte passionnante, réalisée un an après le séquençage, par la même équipe, de l'ensemble des gènes (ou métagénome) de cette flore intestinale aussi pléthorique que méconnue, ouvre d'immenses perspectives thérapeutiques notamment dans la lutte contre le diabète, l'obésité ou les maladies inflammatoires de l'intestin, comme la maladie de Crohn. L'existence de ces trois entérotypes, dont l'origine n'est pas encore bien comprise, pourrait également

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant