Nos conseils pour réduire votre facture d'énergie

le , mis à jour le
1

FAIS MOI UN DESSIN - Dans le logement, le chauffage représente plus de 60 % des dépenses d’énergie. Il est possible de réduire sa facture grâce à des travaux ou en adoptant de bons réflexes. Nos conseils en trois coups de crayon pour optimiser ses dépenses.

Comment réduire sa facture énergétique? Les Français ont dépensé 3200 euros en moyenne en 2013 pour couvrir leurs besoins en énergie. Un montant qui ne cesse de grimper au fil des ans. Dans le logement, le chauffage est de très loin ce qui coûte le plus cher. Il représente plus de 60 % des dépenses d’énergie.

Que faire alors pour de réduire sa note de chauffage? Le plus simple consiste à faire la chasse au gaspillage en adoptant de bons réflexes. Comme celui de baisser les radiateurs pendant la journée lorsque le logement est vide, ou dans les pièces inoccupées, comme les chambres notamment. Le seul fait de réduire la température ambiante de 1 degré permet de faire baisser sa consommation d’énergie de 7 %, explique l’Ademe. Pour vous faciliter la vie, vous pouvez installer un régulateur et programmateur de chauffage, ce qui vous permettra de réduire la note de 5 à 10 % par an. Bien entretenir la chaudière est aussi indispensable. Cela, peut faire baisser la facture de 8 % à 12 % par an. Enfin, n’oubliez pas de fermer les volets à la nuit tombée.

Mais, ces bons réflexes ne suffisent pas toujours dans les logements anciens et mal isolés. Et des travaux sont alors nécessaires. Contrairement à ce que beaucoup pensent, il est inutile de commencer par changer les fenêtres, car la chaleur s’échappe principalement par le toit. Le plus important est donc d’isoler les combles dans une maison. Dans certains cas, il faudra aussi revoir le système d’aération du logement ou encore changer de mode de chauffage.

Nombreuses aides pour effectuer des travaux d’économie d’énergie

Ces travaux d’économie d’énergie peuvent coûter cher. Mais, mais vous pouvez obtenir des aides à la rénovation de l’État et de certaines collectivités locales. Elles ont été simplifiées et sont nombreuses et variées.

Certains souscriront ainsi un prêt à taux zéro (PTZ) pour financer des travaux d’économies d’énergie dans la résidence principale. D’autres opteront pour le crédit d’impôt qui permet de déduire de ses impôts 30 % des dépenses d’équipement et de main d’œuvre.

Il est également possible de toucher une subvention d’une entreprise qui fournir de l’énergie comme EDF, GDF-Suez ou Total. Pour aider les particuliers à s’y retrouver et obtenir des conseils personnalisés et gratuit, l’État a mis en place un site d’information dédié, www.renovation-info-service.gouv.fr.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ggouret le vendredi 6 fév 2015 à 10:54

    Passer à l'option TEMPO d'EDF avec compteur 9kw (bien suffisant même en tout électrique) déjà et faire chauffer l'eau chaude, faire les lessives ou lave vaisselle la nuit, couper les appareils à veille permanente et vous économiserez la moitie de votre facture!