"Nos ancêtres les Gaulois" : ce débat "nul" dont tout le monde parle

le , mis à jour le
2
La petite phrase de Nicolas Sarkozy n'en finit pas de faire le buzz. Pour son plus grand bonheur...
La petite phrase de Nicolas Sarkozy n'en finit pas de faire le buzz. Pour son plus grand bonheur...

« Nullité du débat politique que soulèvent certains à droite et à gauche : on débat des Gaulois !! Et si l'on parlait d'avenir », a écrit, dès potron-minet, Alain Juppé sur Twitter. Dans son collimateur principalement, la déclaration de Nicolas Sarkozy, son principal concurrent pour la primaire de la droite organisée par Les Républicains qui avait lancé lundi à Franconville que « dès que vous devenez français, vos ancêtres sont gaulois ».

« Une incongruité par jour »

Sur LCI, François Bayrou, le président du MoDem, a approuvé la sévérité d'Alain Juppé, jugeant que son mot était « juste ». Il a, lui aussi, déploré que « pour définir l'identité de la France on ne regarde pas vers l'avenir, on regarde vers l'origine », concluant que, pour Nicolas Sarkozy, « ça devient une obsession ». Lors d'un déplacement à Tours en marge du 123e Congrès national des sapeurs-pompiers, Alain Juppé a ajouté : « Pour moi, faire campagne, ce n'est pas dire une incongruité chaque jour pour faire parler de soi. »

Lors d'un meeting à Paris mercredi soir, François Fillon, lui aussi, a déploré que le débat sur l'identité nationale soit devenu central lors de cette campagne des primaires. « La question de l'identité nationale, pour essentielle qu'elle soit, ne doit pas masquer les questions qui minent les Français : le chômage, la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 il y a 2 mois

    JPi - Si nos ancêtres les gaulois sont la référence de notre identité alors nous allons recommencer à nous faire des guerres tribales et nous conduire comme des vandales. Tiens ! tiens! Vous avez dit Vandales, Burgondes, Wisigoths ? Mais qu'en connait le grand Z-éro?

  • bordo il y a 2 mois

    Ce n'est pas un débat "nul". il s'agissait pour la gauche à la fin du XIXeme siècle d'estomper le thème de la France fille aînée de l'église et constituée par le baptême de Clovis. Maintenant dire que mes ancêtres sont gaulois alors que je suis d'origines diverses et pas né en France veut dire que j'adhère aux lieux de mémoire qui constituent une nation. Juppé une fois de plus fait semblant de ne rien comprendre ce n'est pas un débat nul, que de se demander ce qui constitue une nation.