Norvège-Breivik inscrit à l'université d'Oslo depuis sa prison

le
0

OSLO, 17 juillet (Reuters) - L'extrémiste norvégien Anders Behring Breivik, qui avait tué 77 personnes il y à quatre ans, a obtenu le droit de s'inscrire en master de sciences politiques par correspondance à l'université d'Oslo, en dépit de l'indignation suscitée par sa demande. "Il répond aux critères d'inscription. Nous ne voulons pas faire une entorse à nos règles et il sera donc admis", a déclaré à Reuters le recteur de l'université, Petter Ottersen, rappelant que les prisonniers sont autorisés à suivre des études dès lors qu'ils ont les diplômes nécessaires. L'annonce de la demande d'inscription d'Anders Behring Breivik, qui n'a jamais renié ses idées islamophobes et n'a exprimé aucun remords pour l'attentat d'Oslo et la tuerie de l'île d'Utoya, où il avait abattu 69 personnes, en grande majorité des lycéens, a suscité incrédulité et indignation en Norvège. Certains des survivants du massacre d'Utoya sont aujourd'hui étudiants à l'université d'Oslo. "Je comprends ce que les gens ressentent. Il a essayé de détruire le système. Mais nous devons, nous, y être fidèle", a fait valoir Petter Ottersen. Anders Behring Breivik, qui est âgé de 36 ans, est détenu en cellule d'isolement depuis sa condamnation. Le cursus auquel il s'est inscrit inclut des cours consacrés au système démocratique, aux droits de l'homme et au respect des minorités. Il ne sera pas autorisé à assister aux cours mais devra transmettre ses travaux par l'intermédiaire des gardiens pénitentiaires, sans contact direct avec ses professeurs. "Il mènera ses études exclusivement depuis sa cellule", a insisté Petter Ottersen, précisant que le tueur d'Utoya est autorisé à emprunter des livres mais n'a pas accès à Internet. (Alister Doyle; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant