Norvège-baisse du taux d'intervention au record de 0,50%

le
0
    OSLO, 17 mars (Reuters) - La banque centrale de Norvège 
(Norges Bank) a, comme prévu, annoncé jeudi une baisse de son 
taux d'intervention à un nouveau plus bas record de 0,50%. 
    Le taux des dépôts était précédemment de 0,75%. 
    Elle a ajouté qu'elle pourrait encore le réduire pour parer 
à une conjoncture économique déprimée qui résulterait de la 
chute des cours pétroliers. 
    Les groupes opérant au large des côtes norvégiennes 
licencient des dizaines de milliers de salariés pour préserver 
leur trésorerie.  
    "On peut inférer des perspectives actuelles de l'économie 
norvégienne que le taux d'intervention pourrait encore être 
abaissé dans le courant de l'année", a déclaré Oeystein Olsen, 
le gouverneur de la Norges Bank. 
    La banque centrale a également évoqué la possibilité de taux 
négatifs. "Si l'économie norvégienne venait à être exposée à de 
nouveaux chocs de grande ampleur, le comité exécutif... 
n'excluerait pas la possibilité que le taux d'intervention 
devienne négatif". 
    La couronne s'est renforcée contre l'euro à 9,3730  EURNOK=  
après l'annonce de la décision de la Norges Bank, contre 9,4715 
juste avant, pour rétrograder ensuite à 9,4593. 
    "La baisse des taux est conforme à ce que le marché 
attendait et la trajectoire du taux induit une petite 
probabilité, peut-ètre de 20% environ, qu'il soit ramené à zéro 
d'ici la fin de l'année", dit Marius Gonsholt Hov, économiste 
d'Handelsbanken. 
    La banque centrale prévoit une croissance du PIB hors 
secteur pétrolier de 0,8% cette année, alors qu'elle anticipait 
1,1% en décembre, et de 1,8% en 2017 au lieu de 1,9% 
précédemment anticipé.      
     
     
     
 
 (Terje Solsvik, Wilfrid Exbrayat pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant