Normandie : l'ancien ministre Hervé Morin, seul centriste gagnant

le
1
Le président du Nouveau Centre Hervé Morin a remporté la grande région Normandie.
Le président du Nouveau Centre Hervé Morin a remporté la grande région Normandie.

Soirée électorale comme au bon vieux temps, dimanche 13 décembre 2015 en Normandie : les estimations ne départageant pas droite et gauche, il faut attendre le dépouillement, puis les résultats officiels. À 21 h 45, Hervé Morin (LR-UDI-MoDem-CPNT) l'emporte de 4 752 voix sur Nicolas Mayer-Rossignol (PS-PRG-FdG, EELV) pour les 1 360 500 suffrages exprimés. Les deux candidats progressent en voix, tout comme le Front national : la participation a augmenté de neuf points entre les deux tours avec 1 412 000 votants.

À 54 ans, Hervé Morin (UDI-Nouveau Centre) devient le nouveau président de la grande Normandie pour laquelle il milite de longue date. Même s'il n'a pas voté la loi créant les nouvelles régions. Il met fin à la domination de la gauche sur les deux anciennes régions, la Haute-Normandie depuis 1998 et la Basse-Normandie depuis 2004. Mais si la carte des 22 régions n'avait pas été modifiée, la gauche aurait conservé la Haute-Normandie, où Hervé Morin a siégé dans l'opposition.

Au sein de la nouvelle assemblée (102 sièges), le président centriste devra composer avec 34 élus Les Républicains (LR). Les centristes de l'UDI et du MoDem ne comptent que 18 conseillers. Et le MoDem totalise autant de représentants (deux) que les chasseurs du très modeste CPNT (Chasse, Pêche, Nature et Traditions). « J'ai toujours défendu l'union entre la droite et le centre dès le premier tour des élections locales, déclarait...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 12 mois

    Normal, un visionnaire, il a même vu le débarquement 17 ans avant sa naissance !!!!!