Norman Atlantic-Deux marins tués, confusion sur le bilan

le
0

(Actualisé avec nouveau bilan, arrivé de 212 rescapé à Bari) TIRANA, 30 décembre (Reuters) - Deux marins albanais ont été tués mardi matin par la rupture d'un câble pendant une opération de remorquage du ferry à bord duquel un incendie s'est déclaré dimanche dans l'Adriatique, a-t-on appris auprès de l'Autorité portuaire albanaise. Le bilan de la catastrophe à bord du Norman Atlantic est en outre passé à 11 morts après la découverte d'un nouveau corps et on est sans nouvelle de 179 personnes. "Un marin a été tué sur le coup lorsque le câble a rompu après s'être pris dans l'hélice du moteur", a dit à Reuters un responsable du port albanais de Vore. "L'autre a succombé à ses blessures pendant qu'il était pris en charge par une équipe médicale arrivée en hélicoptère." Le ministère albanais de la Défense a confirmé la mort d'un des marins, précisant qu'il ne s'agissait pas de militaires. Tandis que les recherches se poursuivaient, l'incertitude s'est installée quant au nombre de personnes qui se trouvaient à bord. Au total, 427 passagers et membres d'équipage ont été secourus dimanche et lundi alors que 478 noms figurent sur le livre de bord. On ignore pour le moment si les manquants ont disparu en mer ou s'il n'ont pas embarqué. Le nombre total de passagers n'est pas non plus certains, dans la mesure ou des clandestins étaient sans doute du voyage. Selon Giuseppe Volpe, du parquet de Bari, 499 personnes se trouvaient à bord 179 ont donc été portées disparues. Il n'a pas précisé sur quelle base ce décompte avait été effectué. "Dans la mesure où le bateau transportait indubitablement des migrants clandestins qui étaient probablement cachés dans la cale, nous craignons de découvrir de nouveau morts quand l'épave aura été récupérée", a-t-il déclaré. Les rescapés ont commencé à arriver lundi en Italie et 212 ont débarqué mardi soir à Brindisi, dans le Sud de la Péninsule. Cinq corps se trouvaient également à bord du San Giorgio, qui les a ramenés. (Benet Koleka; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant