Norilsk relance ses opérations en Australie

le
0
(Commodesk) Norilsk a décidé cette semaine de mettre en service le projet de nickel de Honeymoon well, en Australie-occidentale. Le minier russe, leader mondial pour la production de nickel, n'a pas donné de calendrier précis mais espère en extraire 40.000 tonnes par an.

En 2009, le groupe avait suspendu ses activités en Australie pour une durée indéterminée, officiellement du fait du contexte macroéconomique défavorable, avant de changer d'avis suite à un audit interne réalisé un an plus tard. La décision était probablement plus motivée par les cours du nickel, qui avaient dégringolé entre 2007 et 2009 sur le London Metal Exchange (LME) avant de repartir à la hausse.

Norilsk possède au total trois mines et deux projets miniers en Australie, dont celui de Lake Johnston (sud-ouest) d'une capacité annuelle de 8.400 tonnes, dont les activités ont repris en juillet dernier.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant