Nordea privilégie les obligations souveraines américaines et les actions de sociétés "stables"

le
0

(AOF) - Dans un récent commentaire de marché, Nordea Investment Funds présente la stratégie d'allocation d'actifs de son fonds Nordea 1 - Stable Return Fund, basée sur deux piliers : les obligations souveraines américaines et les titres de sociétés "stables". Concernant la première catégorie, le gestionnaire d'actifs estime que les bons du Trésor représentent une des rares "poches obligataires encore attractives" sur des marchés en voie de "japonisation", avec des croissances entre 1 et 2% et une inflation faible.

" À son niveau actuel, le Bund n’est plus assez rémunérateur, il a perdu son statut refuge. Nous lui préférons de loin les obligations du Trésor américain, dont le spread a suffisamment augmenté ces derniers mois pour assurer une marge de protection (162 points de base séparent le taux à 10 ans américain, à 2,30%, du taux à 10 ans allemand, à 0,68%). Cela représente une protection intéressante dans le cadre d’une allocation d’actifs diversifiée " estime ainsi Asbjørn Trolle Hansen, Responsable de l’équipe Multi-Assets chez Nordea.

Pour lui, l'attractivité des bons du Trésor résistera au resserrement à venir de la politique monétaire américaine. " La hausse des taux directeurs, qui sera vraisemblablement annoncée le 16 décembre, est déjà intégrée dans les cours depuis des semaines. Le risque de hausse brutale des taux obligataires américains, synonyme de correction pour la classe d’actifs, est donc relativement limité. Janet Yellen garantira une normalisation très graduelle des conditions monétaires, étalée sur plusieurs trimestres. Une façon de conserver une certaine flexibilité pour assouplir à nouveau sa politique, si d’aventure la reprise économique américaine devait traverser un trou d’air ", explique le gérant.

L'autre pilier de la stratégie de Nordea Investment Funds est l'investissement dans des "actions stables". Nordea donne pour définition à ces titres : "des valeurs internationales dont le beta est plus défensif que le marché, qui se distinguent par la stabilité de leurs fondamentaux (stabilité des bénéfices, de l’EBITDA, des flux de trésorerie, des dividendes et du cours boursier)". Le gestionnaire d'actifs voit ces actions dans les secteurs de la santé, des technologies et des utilities.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant