Nordea préconise la diversification au travers des obligations d'Etats nordiques

le
0
(NEWSManagers.com) - Cette année, la zone euro a subi deux crises obligataires faisant découvrir aux investisseurs les risques inédits d' instruments financiers historiquement réputés pour leur sécurité.
Dans ce contexte, " les opportunités de diversification en obligations souveraines à l'intérieur de la zone euro sont désormais très limitées" , constate la société de gestion Nordea dans une récente note. Nordea estime que les obligations des pays nordiques sont adaptées à l'environnement actuel et offrent de multiples avantages, en termes de qualité de crédit, de rendement et de liquidité.
Dans le mouvement actuel de 'Flight to quality', les investisseurs privilégient la dette allemande ou française. Ces obligations souveraines sont de relativement bonne qualité mais offrent, de facto, un potentiel de diversification très limité au sein de la zone euro. Il devient donc nécessaire d' améliorer le profil de risque des portefeuilles obligataires en y ajoutant une proportion de titres de créance émis par des Etats bénéficiant de fondamentaux robustes, aux portes de la zone euro" , explique Nordea, précisant qu'au cours des dix dernières années, la Norvège, la Suède et le Danemark ont bien géré leurs finances publiques, tout en enregistrant une croissance supérieure grâce à une forte compétitivité.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant