Nordea : Perspectives économiques : une croissance fragile

le
0

Si des jours meilleurs s'annoncent dans la région nordique, les perspectives de croissance restent fragiles suite aux incertitudes internationales et à la faiblesse intérieure de plusieurs pays.

« La Suède semble la mieux placée pour enregistrer d'importants progrès au cours des prochaines années. Le Danemark et la Finlande connaissent tous deux une reprise modérée, tandis que l'économie norvégienne va largement ralentir après plusieurs années de forte croissance. La croissance des économies nordiques avoisinera les 2 % cette année. Les économies de notre région se portent beaucoup mieux que les économies de la zone euro qui, certes, sont sorties de la récession, mais n'enregistreront qu'une croissance de 1,2 % en 2014 et de 1,5 % en 2015 », explique Helge J. Pedersen, Global Chief Economist chez Nordea.

L'économie suédoise a entamé sa reprise fin 2013. La demande intérieure a très rapidement augmenté, tandis que les exportations sont restées modérées. Les faibles taux d'intérêt et la politique budgétaire expansionniste vont stimuler l'économie en 2014. Les ménages resteront le principal moteur de l'économie. La croissance se consolidera davantage encore lorsque la demande internationale et les exportations retrouveront leur élan. Les investissements reprendront avec la reprise de la production et contribueront ainsi à la croissance.

L'économie danoise a clôturé 2013 sur une note plutôt faible, mais des jours meilleurs s'annoncent. Le secteur des exportations devrait notamment enregistrer des gains appréciables, emmenés par la forte croissance des marchés les plus importants. Néanmoins, la demande intérieure s'accélérera, elle aussi, lorsque la forte demande des ménages sera libérée suite à l'amélioration de la situation sur le marché du travail. Si les prix de l'immobilier présagent d'un avenir relativement positif, le taux d'activité reste bas et se caractérise par une forte disparité géographique.

Les performances de l'économie finlandaise ces derniers temps sont faibles : le PIB réel n'a pas augmenté au cours des sept derniers trimestres consécutifs. L'impact positif du commerce extérieur sur la croissance a été plus que compensé par l'impact négatif de la demande intérieure. Les tendances de l'économie mondiale laissent entendre une consolidation de la reprise de la demande en exportations en 2014. Dans un premier temps, la demande intérieure restera faible suite à une réduction relative du taux d'emploi qui empêche une reprise de la consommation et aux faibles perspectives d'investissement.

La croissance enregistrée par l'économie de la Norvège a progressivement gagné en vitesse au second semestre 2013. Néanmoins, nous ne sommes pas plus optimistes en ce qui concerne les perspectives de croissance. Beaucoup porte à croire que le taux de construction résidentielle soit en passe de baisser. La croissance de la consommation devrait être modérée et les investissements pétroliers semblent avoir atteint leur pic. Dans un environnement macroéconomique faible, il est probable que les investissements des entreprises soient, eux aussi, très modestes. Bien qu'ils constituent autant d'éléments positifs, la hausse du taux de croissance des exportations et la politique budgétaire expansionniste ne suffiront probablement pas à empêcher un ralentissement.

Croissance du PIB réel (%) - Rapport disponible ici.


A propos de Nordea Asset Management
Nordea Asset Management fait partie du groupe Nordea, qui gère 233 milliards d'Euro d'actifs (au 31.12.2013). Cette unité commercialise une gamme de fonds sélectionnés avec soin à travers le monde entier via un réseau actif de distributeurs, parmi lesquels des banques, des gestionnaires d'actifs, des conseillers financiers indépendants et des compagnies d'assurance. Son produit phare est la SICAV Nordea 1, qui offre une solide gamme de produits « multi-boutique » de grande qualité. Cette dernière a vu ses encours progresser régulièrement grâce au succès de ses produits gérés activement, tels que les fonds actions de type Value et Growth, thématiques et sectoriels, ainsi que des produits multi-asset, long/short, obligataires et monétaires.

Pour plus d'information, veuillez contacter:
Paul Malpas, +352 43 39 50-95, Paul.Malpas@nordea.lu 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant