Nordea : Perspectives économiques nordiques

le
0

La reprise mondiale demeure fragile et présente de fortes disparités entre les régions. Les économies avancées ont amorcé une reprise auto-entretenue, mais pour les pays producteurs de matières premières, la situation s'est dégradée. Parmi les pays nordiques, la Suède s'en sort particulièrement bien.

Tandis que l’activité des économies développées reprend progressivement, les marchés émergents rebondissent moins vite que prévu depuis le début de l’année. Nordea prévoit une hausse du PIB mondial de 3,1 % pour 2015, et une hausse de 3,5 % l’année prochaine.

La baisse actuelle des échanges internationaux présente un défi de taille pour les petites économies ouvertes nordiques. Néanmoins, grâce à sa forte demande intérieure, l’économie suédoise est passée à la vitesse supérieure.

« Les pays nordiques ont des schémas de croissance très différents, mais de manière générale nous prévoyons une croissance de 2,0 % dans la région nordique pour 2015, avec une prévision à 2,2 % en 2016. L’économie suédoise se distingue avec un rythme de croissance dynamique », déclare Helge J. Pedersen, Chef Economiste du Groupe Nordea.

En Suède, la crise des réfugiés s’accompagne de mesures de relance. La croissance économique dans la zone Euro a favorisé le redémarrage des exportations, et la croissance du PIB suédois devrait augmenter pour atteindre environ 3,5 % en 2015 et en 2016.

La Norvège souffre encore des conséquences du ralentissement dans l’industrie des services pétroliers, qui n’est toujours pas terminé. L’impact de ce contretemps économique sera atténué par une croissance des dépenses des consommateurs et des exports, stimulées par la faiblesse relative de la couronne norvégienne (NOK).

Le Danemark laisse entrevoir une reprise généralisée dont le principal moteur est la consommation. Nous prévoyons que ce regain prendra de l’ampleur en 2016, avec également une relance des activités d’investissement.

La croissance de l’économie finlandaise s’annonce très faible, ce qui laisse à penser que le pays a besoin de réformes. Des problèmes en matière d’exports, une confiance réduite, et des perspectives de croissance faibles laissent entrevoir des difficultés pour la demande intérieure.

 

Real GDP growth, % 2013 2014 2015E 2016E 2017E
World 3.3 3.4 3.1 3.5 3.4
G3 0.8 1.5 1.9 2.1 2.0
BRIC 6.1 5.8 4.9 5.4 5.6
Nordics 0.8 1.6 2.0 2.2 1.8
   Sweden 1.2 2.3 3.7 3.8 2.4
   Norway 2.3 2.3 1.4 1.4 1.7
   Denmark -0.2 1.3 1.4 1.7 1.9
   Finland -1.1 -0.4 -0.2 0.5 1.7

 

A propos de Nordea Asset Management

Nordea Asset Management gére 183 milliards d’euros*. L’entité fait partie du groupe Nordea, le plus grand groupe financier du Nord de l’Europe, qui totalise 273 milliards d’euros d’actifs sous gestion*. Cette unité commercialise une gamme de fonds sélectionnés avec soin à travers le monde entier via un réseau actif de distributeurs, parmi lesquels des banques, des gestionnaires d’actifs, des conseillers financiers indépendants et des compagnies d’assurance.

Nordea Asset Management est présent à Cologne, Copenhague, Francfort, Helsinki, Londres, Luxembourg, Madrid, Milan, New-York, Oslo, Paris, Sao-Paulo, Singapour, Stockholm, Vienne et Zurich. Cette présence locale marque la volonté de Nordea d’être toujours accessible pour ses clients et de leur offrir le meilleur service.

Son produit phare est la SICAV Nordea 1, qui offre une solide gamme de produits « multi-boutique » de grande qualité. Cette dernière a vu ses encours progresser régulièrement grâce au succès de ses produits gérés activement, tels que les fonds actions de type Value et Growth, thématiques et sectoriels, ainsi que des produits multi-asset, long/short, obligataires et monétaires.


*au 30.09.2015

 

Pour plus d’information, veuillez contacter:

Marc Olivier, Directeur général France, +33 156 43 50 23, Marc.Olivier@nordea.com 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant