Nord - Pas-de-Calais : fin de vigilance après le passage de la tempête Xaver

le
0
Nord - Pas-de-Calais : fin de vigilance après le passage de la tempête Xaver
Nord - Pas-de-Calais : fin de vigilance après le passage de la tempête Xaver

La vigilance orange pour risque de submersions sur le littoral pour les deux départements du Nord-Pas-de-Calais a été levée ce vendredi vers 6 heures.

Alors que cette tempête hivernale Xaver a fait trois morts au Royaume-Uni et au Danemark et que deux marins ont été portés disparus sur les côtes suédoises, les dégâts en France n'ont pas nécessité d'intervention majeure des secours.

Selon un premier bilan, le sous-sol du Kursaal, la principale salle de spectacle à Dunkerque a été partiellement inondé. En outre, quelques voies a proximité immédiate de la plage de Dunkerque ont été submergées par les eaux. Au total, les sapeurs-pompiers du Pas-de-Calais ont effectué 50 d'interventions «classiques, liées au vent et à la pluie».

Néanmoins, «les sapeurs-pompiers et la direction départementale des territoires et de la mer vont effectuer ce matin une reconnaissance des ouvrages littoraux et du cordon dunaire, par voie aérienne (Dragon 62 basé au Touquet) et par des contrôles au sol», a précisé la préfecture du Pas-de-Calais.

D'autant que Météo France a maintenu une vigilance jaune dans ces départements en raison des vents forts de 60 km/h dans la matinée et de 40-50 km/h dans l'après-midi. Météo-France maintient aussi des recommandations de prudence pour la pleine mer de vendredi après-midi de 14 heures à Boulogne et à 14 h 50 à Dunkerque.

Des dégâts beaucoup plus importants dans les autres pays

En Ecosse, aux Pays-Bas, en Allemagne et en Scandinavie, les dégâts ont été beaucoup plus importants en causant des inondations et en perturbant les transports.

Au Royaume-Uni, touché dans la nuit de mercredi à jeudi, des pointes de vent ont été enregistrées à 228 km/h dans le nord de l'Ecosse, privant quelque 100 000 foyers d'électricité.

L'Allemagne s'attendait à essuyer sa plus forte tempête depuis 1962 notamment dans le port de Hambourg, au nord du pays, ainsi que dans les régions ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant