Nord-Mali : la rébellion crée un État islamique

le
0
Les Touaregs laïcs et le groupe islamiste Ansar Dine ont fusionné et décrété de la création de «l'État islamique de l'Azawad». Les autorités de transition de Bamako semblent impuissantes, alors qu'une catastrophe humanitaire menace la région.

L'un veut faire du nord du Mali un État touareg et laïc, l'autre imposer la charria à tout le pays. Pourtant, samedi, les Touaregs du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) ont fusionné avec le groupe islamiste Ansar Dine et proclamé la création de «l'État islamique de l'Azawad».

«Nous sommes tous pour l'indépendance de l'Azawad», «nous acceptons tous l'islam comme religion», le Coran et la Sunna (paroles et actions du prophète Mahomet rapportées par la tradition) sont «la source du droit», indique le protocole d'accord officialisant cette fusion.

Les islamistes ont pris le dessus sur les Touaregs

Depuis le coup d'État militaire du 22 mars qui avait chassé du pouvoir le président Amadou Toumani Touré, les Touaregs du MNLA, Ansar Dine et des milices islamistes liées à Al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi) se sont emparés de plusieurs villes du nord du pays. À mesure que la rébellion progressait, les islamistes ont pris le pas sur les Touaregs laïcs

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant