Nord : le maire assume ses propos anti-Roms

le
3
Nord : le maire assume ses propos anti-Roms
Nord : le maire assume ses propos anti-Roms

Le bijoutier de Nice a donné des idées à certains. Régis Cauche, le maire UMP de Croix (Nord), entre Lille et Roubaix, n'est donc pas contre l'idée de rendre justice soi-même. Excédé par des vols commis ces derniers temps dans sa commune de 20 000 habitants, l'élu a samedi commencé par mettre en cause les Roms. «Et si un Croisien commet l'irréparable, je le soutiendrai», a-t-il lancé à nos confrères de «la Voix du Nord». Ce lundi, il persiste et signe auprès du média local : «Les Roms n'ont rien à faire à Croix. Oui, s'il y a un dérapage, j'apporterai mon soutien. La population en a assez.»

D'après Régis Cauche, l'évacuation de 200 Roms de Lille-Sud a un lien avec la recrudescence des vols depuis quelques semaines. Il assure même détenir des «preuves». «On ne peut pas les laisser piller Croix, ce n'est plus possible», s'insurge-t-il. Interrogé à nouveau sur ses propos par France 3 Nord-Pas-de-Calais, l'élu explique assumer... mais précise «non pas en tant que maire, mais en tant que citoyen».

L'opposition locale dénonce «des propos irresponsables»

Le maire raconte qu'un agriculteur de sa commune a été victime de trois cambriolages en fin de semaine dernière. «Cet exploitant s'est fait voler quinze canards, deux chèvres et autres volailles, et il s'apprêtait à passer la nuit de samedi à dimanche dans sa grange, souligne-t-il. Je ne peux pas imaginer qu'il ne soit pas armé dans ces conditions... Si un drame se produit, beaucoup de monde soutiendra l'auteur de ce drame, et moi avec, en tant que citoyen respectueux de la propriété privée... Comme à Nice. Après on joue sur les mots, légitime défense ou pas... Je revendique le respect de la propriété en France.»

Mario Califano, l'opposant PS au maire de Croix, dénonce «des propos irresponsables qui sont de l'incitation à la haine raciale et s'apparentent aux discours antijuifs des années 1930». L'élu socialiste assure ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nebraska le lundi 30 sept 2013 à 17:14

    Par chance nos agriculteurs ont de grandes étendues dans lesquelles il est possible de creuser un trou bien profond sans attirer la curiosité. Ce n'est pas le cas avec nos terrains de maison individuelle....dommage !

  • M8252219 le mardi 17 sept 2013 à 07:24

    A 18 ans avec 14 condamnations pour agressions, violences, braquages, Il aurait du être en prison ou en "maison de redressement" la responsabilité de ses parents devrait être rechercher pour manquement à leur devoir d'éducation et abandon moral et la responsabilité de l'état pour ne pas avoir retiré de la société un tel délinquant et IL NE SERAIT PAS MORT.

  • LeRaleur le lundi 16 sept 2013 à 23:02

    Canards et chèvres, et le pouce.