Noova remplit sa hotte grâce aux start-up du monde entier

le
0
Noova remplit sa hotte grâce aux start-up du monde entier
Noova remplit sa hotte grâce aux start-up du monde entier

Un bouton intelligent qui commande tous les appareils (34 €), un marque-page qui vous suit pendant la lecture (8 €) ou un barbecue solaire (499 €) : la start-up Noova propose des idées de cadeaux originales pour tous ceux qui ne savent pas quoi mettre sous le sapin. Créée en septembre 2015, la société installée à Toulouse (Haute-Garonne) déniche des produits commercialisés par des start-up du monde entier.

 

« Nos outils nous permettent de trouver des inventions innovantes lancées au niveau mondial, souvent par de jeunes sociétés qui veulent se faire connaître mais qui n'ont pas encore convaincu de grands distributeurs, explique Pierre Guérin, l'un des deux cofondateurs de Noova. Au début, on essayait de trouver le produit rare sur les sites de crowdfunding mais, aujourd'hui, nous sommes directement sollicités par des start-up qui nous envoient leurs produits pour que nous les testions. »

 

Près de 200 objets high-tech, écologiques ou insolites, sont disponibles sur le site de Noova, qui les commercialise entre 5 et 1 500 € et sur lesquels elle prélève une commission de 15 %. Pour sélectionner ces objets, les six salariés de la start-up inspectent leur usage, leur ergonomie et leur design. « Dans nos locaux, c'est un peu la caverne d'Ali Baba, souligne Pierre Guérin. L'intérêt, c'est de proposer des produits que l'on ne trouve pas dans les commerces classiques. Nous sommes un intermédiaire entre le grand public, qui hésite quelquefois à acheter sur des sites étrangers, et les jeunes sociétés innovantes, en garantissant et mettant en avant leurs inventions. »

 

Noova compte déjà quelques best-sellers comme le mini-dôme Egloo (54 €), un petit chauffage qui avec des bougies fait gagner deux degrés de chaleur, le tee-shirt Percko (129 €) qui évite le mal de dos ou encore Catspad (199 €), un distributeur connecté d'eau et de croquettes pour chat. Fort de sa cinquantaine de ventes par jour, la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant