Nonagénaire expulsée: la maison de retraite regrette

le
0

Une dame de 94 ans a été mise à la porte vendredi de sa maison de retraite privée en raison d'impayés: le gouvernement s'est indigné en évoquant une "violation du droit et de la dignité humaine". La direction de la maison de retraite a fait part de ses "regrets" devant cette décision et s'est dit prête à l'accueillir de nouveau, tout en faisant part d'un manque de collaboration des enfants de la nonagénaire. Durée: 01:21

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant