Non, vous ne verrez pas Emma Watson nue sur le Net

le
0
Emma Watson objet d'un canular mondial.
Emma Watson objet d'un canular mondial.

Une blague ! Les représailles contre Emma Watson, "coupable" d'avoir prononcé un discours féministe à la tribune de l'ONU, n'étaient donc qu'une vaste blague que le monde entier a gobée, Le Point.fr y compris. Il faut dire qu'elle avait quelque vraisemblance. Des hackers menaçaient de publier des photos de l'actrice nue, une manie désormais sur le réseau. Un compte à rebours avait été affiché sur un site baptisé EmmaYouAreNext.com et devait prendre fin le 27 septembre. Sauf que finalement, le site s'appelle Rantic.com, et se présente comme une entreprise de marketing viral qui souhaite interpeller Obama pour savoir ce qu'il compte faire contre le forum 4chan, où ont fuité les photos intimes de stars. Mais Rantic.com n'existe pas non plus. Pas plus que cette société. En réalité, ce sont juste des rigolos qui ont monté ces supercheries pour démontrer que c'est possible et que n'importe quelle bêtise peut se répandre sur Internet à la vitesse de la lumière. Haine des femmes En fait, on le savait déjà. On savait aussi que la promesse de voir des photos d'une célébrité nue, volées de surcroît, fait plus de clics qu'une interview posthume de Jacques Derrida. Mais il semble que ces gens aient eu à coeur de le démontrer. Ils auront aussi piégé des internautes qui ont pu étaler leur haine, non de Emma Watson elle-même, mais de son discours, c'est-à-dire des femmes : "Cette salope féministe va montrer au monde qu'elle est...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant