Non respect du code de bonne conduite : Pierre Gattaz plaide l'erreur

le
6
Non respect du code de bonne conduite : Pierre Gattaz plaide l'erreur
Non respect du code de bonne conduite : Pierre Gattaz plaide l'erreur

A la suite de nos révélations sur le fait que  Pierre Gattaz, n'applique pas dans sa propre entreprise Radiall le code de bonne conduite du Medef, le patron de l'organisation patronale a démenti ce vendredi. L'entourage du président du Medef invoque une «erreur matérielle» dans le rapport financier 2014 de Radiall dans lequel Pierre Gattaz apparaît bel et bien à la fois comme salarié et mandataire social de cette entreprise.

Dans ce document (voir ci-dessous), révélé par notre journal; on découvre que Pierre Gattaz est titulaire d'un contrat de travail. Et cette mention figure également dans les précédents rapports financiers (documents obligatoires pour les entreprises cotées) et consultés par l'AFP. Or, une telle double casquette est contraire aux recommandations du code de bonne conduite mis en place par l'Afep (Association française des entreprisses privées) et le Medef.

«Lorsqu'un salarié devient un dirigeant mandataire social, il est possible de mettre fin au contrat de travail qui le lie à la société, soit par rupture conventionnelle, soit par démission», ce qui s'applique notamment «au président du directoire», précise le code de bonne conduite Afep-Medef.

Malgré tout, Radiall dément dans un communiqué publié ce vendredi nos informations indiquant que «Pierre Gattaz ne bénéficie d'aucun contrat de travail étant mandataire social de Radiall et de Hodiall», précise la société.Selon l'entourage du président du Medef, la mention d'un contrat de travail entre M. Gattaz et Radiall est une «erreur matérielle» qui "se répète" dans chaque rapport financier «depuis des années»

L'entreprise Radiall, qui assure respecter les recommandations du code Afep-Medef», précise encore  que «Pierre Gattaz est le dirigeant exécutif de Radiall» et rémunéré» à ce titre. Pour sa part, Pierre Gattaz a réagi sur twitter en évoquant une «information erronée» de notre ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7286180 le vendredi 8 mai 2015 à 21:52

    4. Qui sommes-nous pour critiquer cet homme : lequel d'entre nous fait vivre des centaines de familles, en risquant son argent personnel (pas comme les "amis" de nos politiciens) ?5. Enfin, qui connait parfaitement la totalité de la législation à laquelle nous sommes soumis ?

  • M7286180 le vendredi 8 mai 2015 à 21:46

    D'habitude, j'aime bien les commentaires de la plupart d'entre vous, ceux qui voient leur argent partir vers les assistés, pour une rentabilité la plupart du temps médiocre.Mais depuis quelques temps, j'ai l'impression que des intrus incrustent le site Boursorama, pour y placer des commentaires toujours très orientés contre les responsables d'entreprise.

  • g.machut le vendredi 8 mai 2015 à 17:32

    Mais que représente ce type ? Rien c'est juste un provocateur et un menteur ou sont toutes les promesses d'embauches ! il empoche le fric et rien derrière §!!!

  • Berg690 le vendredi 8 mai 2015 à 15:45

    Nous prend-il pour des demeurés?

  • clausfer le vendredi 8 mai 2015 à 15:35

    C'est beau, la solidarité syndicale du medef.

  • M3121282 le vendredi 8 mai 2015 à 15:29

    il a une tête sympathique, vous ne trouvez pas ? on voit tout de suite qu'il est plein ampathie