Non, on ne divorce pas de plus en plus

le
5
Le nombre de divorces est en baisse.
Le nombre de divorces est en baisse.

Ce sont des chiffres qui viennent bousculer les idées reçues : selon un article du New York Times, on divorce de moins en moins. Environ 70 % des mariages conclus dans les années 1990 aux États-Unis ont duré au moins quinze ans, contre 65 % de ceux conclus dans les années 1970 et 1980. Idem en France, signale Le Figaro Madame, où la tendance est à la baisse depuis la fin des années 2000. En 2010, 133 909 couples avaient rompu leur union, selon les chiffres du ministère de la Justice. En 2013, le chiffre est repassé sous la barre des 130 000, pour la première fois depuis 2003. "Augmentation des mariages d'amour" Plusieurs raisons à cela, selon le quotidien new-yorkais : "les mariages plus tardifs, la contraception et l'augmentation du nombre de mariages d'amour". En somme, le mariage devient un véritable choix, davantage qu'un choix économique ou dicté par la pression sociale, et les mariages sont plus solides, selon l'article. Également en ligne de compte, l'évolution de la condition féminine : "Les deux tiers des divorces sont initiés par les femmes, donc, quand nous parlons des évolutions du taux de divorces, nous parlons des changements dans les attentes des femmes", selon William Doherty, professeur en sciences sociales interrogé par le New York Times. L'augmentation rapide des divorces dans les années 1970-1980 était donc une anomalie, estime le quotidien, selon qui "le phénomène s'est produit simultanément à un...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3182284 le lundi 8 déc 2014 à 14:59

    Sans compter que le fisc perçoit des droits de partage; quelle monstruosité. Et puis la polygamie permet au "mari" de percevoir les allocations de tous les enfants des 4 femmes, pas rentable de divorcer décidemment

  • gustav10 le lundi 8 déc 2014 à 14:43

    Et si en France on comptabilisait les ruptures de Pacs, quel serait le résultat ?

  • M1903733 le dimanche 7 déc 2014 à 19:23

    frk987 j'étais pour y mettre mon grain de sel mais tu m'as devancé.

  • frk987 le dimanche 7 déc 2014 à 18:42

    Vu qu'il n'y a quasiment plus de mariages, les divorces deviennent rares, comment peut on écrire de telles âneries ????????????

  • M8252219 le dimanche 7 déc 2014 à 17:24

    Il n'est pas impossible que moins de personnes se marient et plus vivent en concubinage comme l'on dit et quand ils se séparent il n'y à pas divorce.les férus de mariages pour raisons sociétale ou religieux étant sans doute plus attachés à leur état conjugal.