« Non, nous ne sommes pas tous gaulois »

le
2

Pourquoi souhaitez-vous rendre obligatoire l'apprentissage de l'hymne national à l'école ? Il faut réfléchir dès l'école à ce que veut dire la notion d'attachement à sa patrie. D'où mon idée de créer dans les établissements un moment régulier où les élèves se retrouvent pour chanter « la Marseillaise » devant le drapeau tricolore. Je propose aussi que, dans chaque école, les élèves portent un uniforme avec l'écusson de leur établissement, comme cela se fait en Grande- Bretagne. Cela n'a-t-il pas un côté suranné ? Je n'ai pas l'impression que les Etats-Unis et la Grande-Bretagne soient des pays surannés, et pourtant ils sont très attachés à leur drapeau et à leur hymne. On est tous gaulois, comme l'a dit récemment Nicolas Sarkozy ? Non, ce n'est pas vrai. Je n'ai pas aimé cette référence : nous ne sommes pas tous gaulois et nos ancêtres ne l'étaient pas tous non plus. Ce qui est sûr, c'est que nous habitons tous le même pays et que nous lui devons le respect. C'est pourquoi j'ai proposé de supprimer le droit du sol, qui fait partie de ces tabous dont on n'aurait pas le droit de parler. Lorsqu'on est né en France de parents étrangers, on devrait faire la démarche, à l'âge de 16 ou 18 ans, de demander à être français. Pour retrouver un esprit collectif, c'est capital ! Vous êtes très offensif sur les questions de laïcité... C'est un des combats de ma vie. J'ai pris des risques, notamment quand j'ai fait cette loi d'interdiction de la burqa. A partir de quand la République va dire : « Maintenant stop, ça suffit » ? Je propose un code de la laïcité qui fixera dix règles à respecter pour le culte musulman : que les imams parlent français, qu'ils aient un diplôme de laïcité, que le voile soit interdit dans les établissements publics... On vous parle souvent de l'histoire du pain au chocolat ? Bien sûr ! Des voyous qui ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • vmcfb il y a 7 mois

    "Qui me parle"?

  • bordo il y a 7 mois

    Dire que ses ancêtres sont gaulois c'est adhérer au récit national. Au lieu de se moquer du "nos ancêtres les gaulois" ils faut se poser la question du motif de la création de ce concept : il s'agissait de montrer à la fin du XIX siècle que la France avait été créée par les personnes qui y ont habité et non par le baptême de Clovis, par l'Eglise. Donc "Nos ancêtres les gaulois, présenté comme idiot par les analphabètes médiatiques d'aujourd'hui est un concept... de gauche.