Non-lieu dans l'enquête française sur la mort de Yasser Arafat

le
2
NON-LIEU DANS L'ENQUÊTE FRANÇAISE SUR LA MORT DE YASSER ARAFAT
NON-LIEU DANS L'ENQUÊTE FRANÇAISE SUR LA MORT DE YASSER ARAFAT

PARIS (Reuters) - Les juges français chargés de l'enquête sur la mort de l'ancien dirigeant palestinien Yasser Arafat ont rendu une ordonnance de non-lieu, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

Leur décision, rendue mardi, est conforme aux réquisitions du parquet de Nanterre (Hauts-de-Seine), en date du 21 juillet.

"Bien entendu, nous allons faire appel", a déclaré à Reuters Francis Szpiner, avocat de la veuve de Yasser Arafat, évoquant un non-lieu "programmé depuis longtemps".

Une information judiciaire pour assassinat, dans laquelle personne n'a été mis en examen, avait été ouverte le 28 août 2012 à la suite d'une plainte contre X déposée par Souha Arafat.

Yasser Arafat est mort à l'âge de 75 ans après une courte et mystérieuse maladie le 11 novembre 2004 à l'hôpital militaire de Percy, à Clamart (Hauts-de-Seine).

Aucune autopsie n'a été pratiquée à l'époque, et les médecins français qui l'ont soigné se sont déclarés incapables de déterminer la cause du décès.

Les experts mandatés par les juges d'instruction français ont écarté à plusieurs reprises la thèse d'un empoisonnement au polonium 210.

Plusieurs demandes d'actes supplémentaires déposées par Souha Arafat ont été rejetées.

(Chine Labbé, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6104458 le mercredi 2 sept 2015 à 18:56

    M318, je ne vous félicite pas pour votre cynisme. Vous devriez vous engager dans les marines ou la légion.

  • M3182284 le mercredi 2 sept 2015 à 18:32

    Je ne regrette qu'une chose: ne pas avoir été celui qui l'envoie ad patres.