Non, les vins chinois ne sont pas mauvais !

le
7
Non, les vins chinois ne sont pas mauvais !
Non, les vins chinois ne sont pas mauvais !

Halte au chauvinisme et aux idées reçues ! Certains vins chinois rivalisent aujourd'hui avec de bons millésimes de nos régions (voir notre test). Et pourtant, cela fait à peine cinquante ans que les vignerons ont vraiment misé sur l'or rouge made in China. Le premier conquistador à planter des vignes autour de Pékin est Miguel Torres, le plus gros producteur de vin en Espagne. Les autres multinationales, flairant la bonne affaire, ont suivi.

 

Dans quelques régions phares — Ningxia, Xinjiang, Hebei... —, les millésimes sont désormais produits par des vignerons chinois qui progressent chaque année. « Ce sont pour la plupart des copies des bordeaux, mais des copies de plus en plus fines, assure Denis Saverot, le directeur de la rédaction de la Revue du vin de france, la RVF. Il ne faut pas se faire d'illusions, les Chinois commencent à faire des grands vins. » Comment ? Ils font venir auprès d'eux les meilleurs experts européens, envoient leurs enfants dans les écoles de Bordeaux, testent des cépages, recommencent en cas d'échec. Et progressent, vite.

 

Car la demande est là. Si, auparavant, seule une élite richissime dégustait des crus importés de France, d'Italie ou des Etats-Unis, la Chine se classe désormais à la 5e place des pays les plus consommateurs de vin : « 20 % des crus consommés en Chine sont importés et 80 % sont des vins mis en bouteilles localement, détaille Brice Leboucq, spécialiste du secteur pour la RVF. La plupart — comme le Great Wall — sont fabriqués avec du vin en vrac venu des pays du Nouveau Monde. Mais il y a aussi de très bons crus produits en Chine même. »

 

Le coût de transport, un handicap pour la chine

 

Ces derniers sont vendus à des prix très élevés. La raison ? Un vin français facturé 15 € chez nous s'arrache entre 40 et 60 € en moyenne en Chine, à cause des frais d'importation. « Les vignerons chinois proposent donc leurs vins à des prix ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1945416 il y a un mois

    les chinois ont envoyer leurs meilleurs élèves apprendre comment faire, dans nos écoles , qui les ont accueillis les bras ouvert … comme pour tout le reste ..

  • ostrevan il y a un mois

    les vins français sont bons mais chers ! - il y a donc une clientèle française !!! cela va de soi.

  • jleparis il y a un mois

    C'est une plaisanterie?

  • rodan3 il y a un mois

    on apas assez de bons vins en france pour aller chercher ailleurs ?? ------ Commencent à être gonflants les "bobos" intellectuels de la gastronomie pour gens friqués et désoeuvrés..!!

  • oban07 il y a un mois

    pourquoi aller chercher ailleurs ce que l'on a chez nous ?.Les tests n'engagent que ceux qui les font

  • guerber3 il y a un mois

    Allez les snobs, c' est pour vous...c' est meilleur que le coco...à peine...!

  • guerber3 il y a un mois

    A chacun son vin...et bon vin...!