Non, le covoiturier n'est pas forcément un «baba cool»

le
0

La start-up française Blablacar a réalisé une étude dans laquelle on remarque que la pratique du covoiturage touche désormais tous les milieux sociaux et toutes les tranches d'âge.

Même si la connotation qui fait du covoiturage une pratique essentiellement jeune, estudiantine, et prisée par les routards est toujours ressentie, elle est de moins en moins vérifiable dans les faits. Au contraire, loin d'en rester à cette cible - qui est pourtant bien réelle - la clientèle du covoiturage a tendance à se diversifier, et à s'ouvrir. C'est le constat qui ressort d'une étude réalisée par le spécialiste français du transport communautaire Blablacar, qui constate que ce moyen de transport à la fois économique et écologique est de plus en plus plébiscité.

«L'âge moyen des nouveaux membres inscrits depuis janvier 2014 est de 33 ans alors qu'il n'était que de 29 ans en 2010», explique Frédéric Mazzella. Plus de la moitié des membres se situe tout de même dans la tranche d'âge 18-29 ans, mais les 30-39 ans représentent néanmoins 26% de la communauté, les 40-54 ans 16% et les plus de 55 ans, 5%. «La diversité de la communauté est impressionnante. Jeunes actifs, coupes en relation à distance, parents, retraités... Tout le monde covoiture», se réjouit Frédéric Mazella.Dernière spécificité non négligeable: 46% des covoitureurs sont des femmes.

Blablacar, c'est 3 millions de personnes conquises en France depuis uen dizaine d'années, sur les 9 millions d'utilisateurs européens qui utilisent le site et l'application. La société, qui a récemment réalisé une levée de fonds de 73 millions d'euros - un montant record pour une entreprise française - revendique 95% des annonces de covoiturage en France. Si bien que même le PDG de la SNCF Guillaume Pépy considère cette pratique et Blablacar comme un réel concurrent! «Savez-vous que Blablacar, le leader européen du covoiturage, (...) fait chaque mois 600.000 voyageurs? C'est déjà plus de 5 % du nombre de trajets vendus par SNCF Voyages!», expliquait-il déjà en septembre dernier.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant