Non-cumul: «Pour le Sénat, deux mandats me paraissent nécessaires»

le
0
INTERVIEW - François Patriat est sénateur socialiste de Côte-d'Or et président de la région Bourgogne.

LE FIGARO.- Vous avez voté un amendement visant à autoriser les sénateurs à continuer à cumuler deux mandats. N'est-ce pas une provocation à l'égard du chef de l'État?

François PATRIAT.- Je pense que le chef de l'État, qui a été député, maire de Tulle et président du conseil général de la Corrèze, ne peut pas se sentir provoqué, car il a son expérience personnelle. Et je ne peux pas imaginer qu'il ne laisse pas respirer le Sénat sur un sujet aussi sensible. François Hollande a pris cet engagement pendant la campagne, mais ce n'est pas le seul qu'il ait pris. Comment pourra-t-on discuter au Sénat de l'avenir des régions, des départements et des métropoles sans aucun représentant de ces collectivités? Comment des élus à la proportionnelle, désignés par les partis, sans jamais avoir dirigé un exécutif local, pourront-i...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant