Non-cumul : les radicaux de gauche prêts au combat

le
0
Les radicaux de gauche se mobilisent contre le projet du ministre de l'Intérieur visant à instaurer le non-cumul des mandats à partir de 2017. Le texte vient en discussion au Sénat le 18 septembre.

Manuel Valls n'est pas le bienvenu chez les radicaux de gauche. Certes, le ministre de l'Intérieur sera reçu dimanche en «ami» par le président du PRG, Jean-Michel Baylet, pour la clôture de l'université d'été de son parti à Seignosse (Landes). Mais ce sera dans un climat de paix armée.

Car les radicaux de gauche en ont gros sur le c½ur: ils se sont battus en vain contre la réforme des scrutins locaux portée par Valls, dénonçant l'instauration de binômes femme-homme dans des cantons redécoupés et plus vastes. «Ce sera la mort des territoires ruraux», a prédit Baylet.

Et ils préparent depuis des mois la «mère des batailles» contre un autre projet du ministre de l'Intérieur: le texte visant à instaurer le non-cumul des mandats à partir de 2017, qui ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant