Non-cumul : Hollande face aux réticences

le
2
De nombreux parlementaires PS veulent garder leur fonction de maire ou de président d'exécutif local.

François Hollande doit annoncer mercredi soir, lors de ses v½ux aux parlementaires, le dépôt d'un projet de loi sur le non-cumul des mandats, qui sera présenté début mars en Conseil des ministres. Lors de sa conférence de presse du 14 novembre, le chef de l'État avait rappelé sa promesse de campagne, qui correspond à un vote massif des militants socialistes: «Le non-cumul des mandats, nous le ferons.» Ce texte s'appuiera sur les conclusions du rapport Jospin, qui préconise d'interdire à un député ou à un sénateur d'exercer en même temps une fonction exécutive locale (maire, maire adjoint, président de région ou de département).

D'ores et déjà, l'exécutif connaît les réticences que soulève le non-cumul au Sénat, qui se définit comme l'assemblée représentant les territoires. Cette réforme se heurte à l'opposition d'une petite centaine de sénateurs P...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • rodde12 le mercredi 16 jan 2013 à 15:55

    Il leur faut un projet de loi pour mettre de l'ordre chez eux. Il doit l'imposer chez lui s'il le veut. S'il change d'avis pour ça , pourquoi pas sur le changement de société qu'il veulent nous imposer. Les changements de société ont toujours été les marqueurs des dictatures. Voir les religions le communism le nas qui était lui aussi un national sauce. Combien de temps,encore, vont ils nous dire ce que l'on doit faire et penser?

  • M1531771 le mercredi 16 jan 2013 à 08:58

    Ah ben ça...!!!