Nokian Tyres, le Michelin finlandais

le
0

(lerevenu.com) - Certes, le chiffre d'affaires du leader du marché en Scandinavie et en Russie n'a progressé que de 1,9% seulement au deuxième trimestre, à 419,1 millions d'euros. Mais le résultat d'exploitation a bondi de 6,7% à 120,2 millions d'euros, portant la marge à 28,7% contre 27,2% un an auparavant. Le groupe a profité d'une baisse de 10,2% du coût des matières premières sur la période.

Les dirigeants estiment que le repli de ces charges-là pourrait atteindre 9,5% sur l'ensemble de l'année. Malgré ce coup de pouce, ils ont adopté un ton prudent pour la suite de l'exercice à cause des pressions concurrentielles. Pour 2013, ils attendent désormais une stabilité des ventes et du résultat d'exploitation alors qu'ils comptaient en début d'année sur une progression.

Nokian Tyres est une valeur de rendement (4,7% en 2013 et 5,3% en 2015) éligible au PEA. Le redressement des flux de trésorerie d'exploitation d'environ 100 millions d'euros au deuxième trimestre a rassuré les investisseurs sur la capacité du groupe à verser le dividende attendu de 1,65 euro pour 2013. Le dernier détachement, d'un montant de 1,45 euro brut, a eu lieu le 12 avril dernier.

En Bourse, l'action est déjà bien valorisée à 13,7 fois le bénéfice attendu à fin 2013 contre 10,8 fois pour le secteur. Il faut donc attendre un repli pour acheter.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant