Nokia vise 20 à 25 % du marché des smartphones

le
0
Paul Amsellem, directeur général de Nokia France, est l'invité du «Buzz Média Orange-Le Figaro».

Il y a trois semaines, Nokia lançait en grande pompe à Londres le Lumia 800 et le Lumia 710, ses deux premiers terminaux embarquant le système d'exploitation (OS) de Microsoft, Windows Phone. Un lancement stratégique qui consacre le partenariat signé en février 2011 entre Microsoft et le géant finlandais. Mais s'agit-il d'une offensive de la dernière chance pour l'acteur historique de la téléphonie mobile distancé depuis plusieurs années sur le segment des téléphones dits intelligents?

Si le groupe reste le leader mondial en volumes de son secteur avec un million d'appareils vendus par jour, «il fallait renforcer le haut de gamme et les smartphones, admet Paul Amsellem, directeur général France de la marque depuis juin 2011. Ce n'est pas la dernière chance, c'est une façon pour deux leaders mondiaux (Microsoft d'un point de vue logiciel et Nokia d'un point de vue mobile, NDLR) de s'allier pour sortir un excellent produit». Commercialisés depuis lundi en Fran

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant