Nokia: une opportunité d'achat à long terme.

le
2

(CercleFinance.com) - Nokia (-0,2% à cinq euros) évolue sans grand changement jeudi à la Bourse de Paris dans le sillage de la publication trimestrielle décevante du géant américain des équipements de réseaux Cisco.

Alors que le titre évolue depuis bientôt trois mois dans la zone des cinq euros, est-ce le bon moment pour revenir sur la valeur comme l'affirment certains spécialistes?

Pour Bernstein, qui a renouvelé hier son opinion 'surperformance' sur Nokia assortie d'un objectif de cours de huit euros, il ne fait guère de doute que le rapprochement en cours avec Alcatel-Lucent offre une 'grande opportunité d'achat'.

'Nous voyons une longue liste d'éléments porteurs en puissance: chiffre d'affaires en croissance, amélioration des marges sous l'effet de la consolidation du secteur, programme de redistribution de cash aux actionnaires et revenus de la propriété intellectuelle en hausse', indique le bureau d'études.

Bernstein, qui pronostique une belle seconde moitié d'exercice pour l'équipementier finlandais, évoque même la possibilité d'un scénario particulièrement favorable susceptible de porter la valeur autour de 15 euros à horizon 2018.

Un avis partagé pas loin d'être par Credit Suisse, qui affiche lui aussi une opinion 'surperformance' sur le titre accompagnée d'un objectif de huit euros.

D'après le broker, Nokia va bénéficier d'une montée en puissance des synergies, ce qui va avoir un effet positif sur ses marges, mais aussi de revenus non négligeables en provenance de son portefeuille de brevets.

Au sein de son secteur, Nokia pourrait être amené à profiter des difficultés actuelles rencontrées par Ericsson pour prendre une longueur d'avance sur son grand rival en vue de la démocratisation de la 5G attendue d'ici 2020.

Chez les américains de Wells Fargo, on se montre positif sur le positionnement du groupe en Chine, sur d'éventuels gains de parts de marché au détriment d'Ericsson et sur les importantes synergies restant à générer, tout en se montrant prudent sur le secteur.

'Nous pensons que les pressions sur les marges ne vont pas retomber compte tenu des conditions de marché, qui sont certes meilleures mais encore difficiles', conclut le broker, qui préfère maintenir une opinion 'performance en ligne' (neutre) sur la valeur.


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • faites_c il y a 10 mois

    3 semaines après le 1er commentaire, je confirme Nokia continue à s'enfoncer et les brillants stratèges de Bernstein, Crédit Suisse et Wells Fargo l'ont bien profond avec leurs pronostics foireux. Le pronostic de 15 € de Bernstein sera peut-être atteint mais surement pas en 2018 plutôt en 2028 ou 2038 si la société n'a pas faillite d'ici là!

  • faites_c il y a 11 mois

    "D'après le broker, Nokia va bénéficier d'une montée en puissance des synergies," Manifestement Crédit Suisse emploie une belle brochettes d'incompétents! Cela fait quasiment 2 ans que l'on nous promet une envolée de Nokia de part les synergies avec Alcatel et le titre Nokia n'a réussi à baisser que de 40% depuis l'expropriation des PP Alcatel!!! Avant de voir le titre Nokia à 8 euros il va se passer au minimum 4 à 5 ans!