Nokia sans téléphones mobiles, un géant à réinventer

le
0
Nokia avait commencé sa mue au début de l'été, cette fois, c'est un groupe complètement retaillé qui émerge de cette nouvelle opération

Après avoir racheté la part de Siemens dans leur coentreprise dédiée au réseaux télécoms début juillet,, Stephen Elop, le patron de Nokia continue le remodelage du groupe finlandais avec la cession de toutes les activités grand publique. Cela comprend non seulement la téléphonie mobile, avec les gammes Lumia et Asha, mais aussi toutes les applications développées par le groupe.

Que reste-t-il alors de Nokia? Un peu moins de 50 % de son chiffre d'affaires. D'abord Nokia Solutions Networks, qui est un des leaders mondiaux des réseaux mobiles et qui représentait 45 % des revenus de l'ancienne entité. Le groupe affirme qu'il continuera à pousser cette activité, le pari étant d'autant plus important à relever que le marché est tiré par le développement dans le monde, des réseaux de téléphonie mobile 4G qui offre un accès Inte...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant