Nokia rachète les 50% de Siemens dans NSN

le
0
En déboursant 1,7 milliard d'euros, le groupe finlandais deviendra le seul maître à bord de Nokia Siemens Networks, troisième fabricant mondial des réseaux mobiles 4G.

Nokia devient une proie moins facile à avaler. Sa taille va grossir d'un quart. Le groupe finlandais a annoncé lundi le rachat des 50% détenus par Siemens dans leur coentreprise Nokia Siemens Networks (NSN), troisième fabricant mondial des réseaux mobiles 4G, derrière le suédois Ericsson et le chinois Huawei.

Nokia devra débourser 1,7 milliard d'euros, dont 1,2 milliard en cash au troisième trimestre, lors de la conclusion de la vente. L'opération a été bien accueillie par les investisseurs. Le cours de l'action Nokia a pris près de 4% à la Bourse d'Helsinki et Siemens a gagné 2,5% à Francfort.

Le groupe allemand sort enfin d'une coentreprise qui lui a déjà beaucoup coûté et qui n'est plus dans ses orientations stratégiques. En 2012, NSN a dépensé plus d'un milliard d'euros pour sa ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant